PDF/EPUB Octave Mirbeau ✓ PDF/EPUB Signaler un problème PDF/EPUB ã Signaler un ✓ cinemedia.pro

[Read] ➪ Signaler un problème By Octave Mirbeau – Cinemedia.pro Extrait M Claude Monet expose chez MM Boussod et Valadon une srie de toiles incomparables Je n'ai pas rendre compte ici de cette exposition et je le regrette car elle offre un tout fait exceptionnel iExtrait M Claude Monet expose chez MM Boussod et Valadon une srie de toiles incomparables Je n'ai pas rendre compte ici de cette exposition et je le regrette car elle offre un tout fait exceptionnel intrt d'art par l'tonnante diversit et la nouveaut hardie des sensations exprimes en ces uvres paysages marines et figuressensations u'aucun peintre aucune poue n'exprima je crois avec cette passion de la vie avec cette force d'louence et ce charme de sensibilit avec surtout cette suprieure intelligence des grandes harmonies de la nature Je veux seulement cette occasion parler du trs rare du trs puissant artiste u'est M Claude Monet si toutefois en ces temps d'agitations imbciles il est permis de s'occuper encore de uelue chose de noble o la boueuse politiue n'a rien voirEn peinture tout le monde est le matre ou l'lve de uelu'un suivant u'on est vieux ou jeune et plus ou moins dcor Lorsu'on n'a point de gnie on le professe pour le compte d'autrui ; on devient cette chose impudente et burlesueprofesseur d'art Transmettre de gnration en gnration thoriuement mcaniuement des lois fixes du beau; enseigner l'art d'tre mu d'une faon correcte et semblable devant un morceau de nature comme on apprend mtrer des pices de soie ou confectionner des bottes cela semble au premier abord un extravagant mtier Cependant il n'en est pas de plus honor et ui rapporte davantage Le matre met son amour propre possder le plus d'lves possible l'lve copier le plus fidlement possible la manire du matre leuel copia son matre ui lui mme copia le sien Et cela remonte de la sorte d'lves en matres jusu'aux sicles les plus lointains de nous Cette suite ininterrompue de gens se copiant les uns les autres travers les ges nous l'appelons la tradition Elle est infiniment respecte Les gouvernements aids des critiues d'art et amateurs veillent ce u'elle soit officiellement continue et u'aucun accident fcheux n'en vienne briser la chane ; ils lui donnent des ministres des coles des instituts et ils la protgent contre les personnalits gniales ui de temps autre tentent de la rompre Avec M Claude Monet nous sommes loin de la tradition Une de ses grandes originalits ce u'on ne peut vraiment lui pardonner c'est u'il n'a t l'lve de personne Il se trouve dans cette situation rare et bienheureuse de n'avoir pas d'tat civil artistiue Aucun Cabanel ne le baptisa aucun Bouguereau Dans les livrets d'exposition et les catalogues de vente il figure avec son nom seul sans accolade d'aucun matre Trs jeune il est vrai il entra l'atelier du pre Gleyre mais uand il eut compris et vrifi l'trange cuisine ui on faisait l il s'empressa de fuir sans avoir dpli son carton ni ouvert sa bote de couleurs Il eut alors une ide de gnie mais fort irrvrencieuse et par uoi certainement il vaut d'tre devenu l'admirable peintre u'il estil ne copia aucun tableau du Louvre Mme il dcouvrit u'il y avait dans la nature des personnages des arbres des fleurs de l'eau de la lumire et ue cela vivait et ue cela tait beau d'une beaut souveraine sans cesse renouvele d'une toujours claire frache et saine jeunesse et ue cela valait tous les matres s'caillant tristement en leurs cadres ddors sous les successives couches de vernis et de poussire dont ils sont affligs Non point u'il ft rfractaire aux mrites d'un Giotto d'un Holbein d'un Vlasuez d'un Delacroix d'un Daumier et d'un Hokusa Nul plus ue lui n'avait l'me pour les sentir et pour les aimer; mais il se dit avec raison ue chacun doit faire son uvre c'est dire exprimer sa propre motion et non point recommencer celle des autres Il partait de ce principe ue la loi du monde est le mouvement ue l'art comme la littrature comme la musiue.

Extrait M Claude Monet expose chez MM Boussod et Valadon une srie de toiles incomparables Je n'ai pas rendre compte ici de cette exposition et je le regrette car elle offre un tout fait exceptionnel intrt d'art par l'tonnante diversit et la nouveaut hardie des sensations exprimes en ces uvres paysages marines et figuressensations u'aucun peintre aucune poue n'exprima je crois avec cette passion de la vie avec cette force d'louence et ce charme de sensibilit avec surtout cette suprieure intelligence des grandes harmonies de la nature Je veux seulement cette occasion parler du trs rare du trs puissant artiste u'est M Claude Monet si toutefois en ces temps d'agitations imbciles il est permis de s'occuper encore de uelue chose de noble o la boueuse politiue n'a rien voirEn peinture tout le monde est le matre ou l'lve de uelu'un suivant u'on est vieux ou jeune et plus ou moins dcor Lorsu'on n'a point de gnie on le professe pour le compte d'autrui ; on devient cette chose impudente et burlesueprofesseur d'art Transmettre de gnration en gnration thoriuement mcaniuement des lois fixes du beau; enseigner l'art d'tre mu d'une faon correcte et semblable devant un morceau de nature comme on apprend mtrer des pices de soie ou confectionner des bottes cela semble au premier abord un extravagant mtier Cependant il n'en est pas de plus honor et ui rapporte davantage Le matre met son amour propre possder le plus d'lves possible l'lve copier le plus fidlement possible la manire du matre leuel copia son matre ui lui mme copia le sien Et cela remonte de la sorte d'lves en matres jusu'aux sicles les plus lointains de nous Cette suite ininterrompue de gens se copiant les uns les autres travers les ges nous l'appelons la tradition Elle est infiniment respecte Les gouvernements aids des critiues d'art et amateurs veillent ce u'elle soit officiellement continue et u'aucun accident fcheux n'en vienne briser la chane ; ils lui donnent des ministres des coles des instituts et ils la protgent contre les personnalits gniales ui de temps autre tentent de la rompre Avec M Claude Monet nous sommes loin de la tradition Une de ses grandes originalits ce u'on ne peut vraiment lui pardonner c'est u'il n'a t l'lve de personne Il se trouve dans cette situation rare et bienheureuse de n'avoir pas d'tat civil artistiue Aucun Cabanel ne le baptisa aucun Bouguereau Dans les livrets d'exposition et les catalogues de vente il figure avec son nom seul sans accolade d'aucun matre Trs jeune il est vrai il entra l'atelier du pre Gleyre mais uand il eut compris et vrifi l'trange cuisine ui on faisait l il s'empressa de fuir sans avoir dpli son carton ni ouvert sa bote de couleurs Il eut alors une ide de gnie mais fort irrvrencieuse et par uoi certainement il vaut d'tre devenu l'admirable peintre u'il estil ne copia aucun tableau du Louvre Mme il dcouvrit u'il y avait dans la nature des personnages des arbres des fleurs de l'eau de la lumire et ue cela vivait et ue cela tait beau d'une beaut souveraine sans cesse renouvele d'une toujours claire frache et saine jeunesse et ue cela valait tous les matres s'caillant tristement en leurs cadres ddors sous les successives couches de vernis et de poussire dont ils sont affligs Non point u'il ft rfractaire aux mrites d'un Giotto d'un Holbein d'un Vlasuez d'un Delacroix d'un Daumier et d'un Hokusa Nul plus ue lui n'avait l'me pour les sentir et pour les aimer; mais il se dit avec raison ue chacun doit faire son uvre c'est dire exprimer sa propre motion et non point recommencer celle des autres Il partait de ce principe ue la loi du monde est le mouvement ue l'art comme la littrature comme la musiu.

signaler download problème pdf Signaler un free Signaler un problème PDF/EPUBExtrait M Claude Monet expose chez MM Boussod et Valadon une srie de toiles incomparables Je n'ai pas rendre compte ici de cette exposition et je le regrette car elle offre un tout fait exceptionnel intrt d'art par l'tonnante diversit et la nouveaut hardie des sensations exprimes en ces uvres paysages marines et figuressensations u'aucun peintre aucune poue n'exprima je crois avec cette passion de la vie avec cette force d'louence et ce charme de sensibilit avec surtout cette suprieure intelligence des grandes harmonies de la nature Je veux seulement cette occasion parler du trs rare du trs puissant artiste u'est M Claude Monet si toutefois en ces temps d'agitations imbciles il est permis de s'occuper encore de uelue chose de noble o la boueuse politiue n'a rien voirEn peinture tout le monde est le matre ou l'lve de uelu'un suivant u'on est vieux ou jeune et plus ou moins dcor Lorsu'on n'a point de gnie on le professe pour le compte d'autrui ; on devient cette chose impudente et burlesueprofesseur d'art Transmettre de gnration en gnration thoriuement mcaniuement des lois fixes du beau; enseigner l'art d'tre mu d'une faon correcte et semblable devant un morceau de nature comme on apprend mtrer des pices de soie ou confectionner des bottes cela semble au premier abord un extravagant mtier Cependant il n'en est pas de plus honor et ui rapporte davantage Le matre met son amour propre possder le plus d'lves possible l'lve copier le plus fidlement possible la manire du matre leuel copia son matre ui lui mme copia le sien Et cela remonte de la sorte d'lves en matres jusu'aux sicles les plus lointains de nous Cette suite ininterrompue de gens se copiant les uns les autres travers les ges nous l'appelons la tradition Elle est infiniment respecte Les gouvernements aids des critiues d'art et amateurs veillent ce u'elle soit officiellement continue et u'aucun accident fcheux n'en vienne briser la chane ; ils lui donnent des ministres des coles des instituts et ils la protgent contre les personnalits gniales ui de temps autre tentent de la rompre Avec M Claude Monet nous sommes loin de la tradition Une de ses grandes originalits ce u'on ne peut vraiment lui pardonner c'est u'il n'a t l'lve de personne Il se trouve dans cette situation rare et bienheureuse de n'avoir pas d'tat civil artistiue Aucun Cabanel ne le baptisa aucun Bouguereau Dans les livrets d'exposition et les catalogues de vente il figure avec son nom seul sans accolade d'aucun matre Trs jeune il est vrai il entra l'atelier du pre Gleyre mais uand il eut compris et vrifi l'trange cuisine ui on faisait l il s'empressa de fuir sans avoir dpli son carton ni ouvert sa bote de couleurs Il eut alors une ide de gnie mais fort irrvrencieuse et par uoi certainement il vaut d'tre devenu l'admirable peintre u'il estil ne copia aucun tableau du Louvre Mme il dcouvrit u'il y avait dans la nature des personnages des arbres des fleurs de l'eau de la lumire et ue cela vivait et ue cela tait beau d'une beaut souveraine sans cesse renouvele d'une toujours claire frache et saine jeunesse et ue cela valait tous les matres s'caillant tristement en leurs cadres ddors sous les successives couches de vernis et de poussire dont ils sont affligs Non point u'il ft rfractaire aux mrites d'un Giotto d'un Holbein d'un Vlasuez d'un Delacroix d'un Daumier et d'un Hokusa Nul plus ue lui n'avait l'me pour les sentir et pour les aimer; mais il se dit avec raison ue chacun doit faire son uvre c'est dire exprimer sa propre motion et non point recommencer celle des autres Il partait de ce principe ue la loi du monde est le mouvement ue l'art comme la littrature comme la musiu.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *